Compiler la dernière version de Rosegarden pour Debian et dérivés

Image

« Le gars est cinglé il prétend nous faire compiler des sources… »
On m’aurait dit cela il y a dix ans, oui, compiler des sources, c’était pour les geeks, les vrais, les barbus aux cheveux longs, accrocs au code …
C’est fini tout ça, ou presque, maintenant, c’est à la portée du plus « anti-tech » d’entre nous, la preuve par 9 :

Ce qui suit devrait fonctionner avec toute distribution Linux basée sur des paquets *. deb (Mint, Ubuntu… En fait, Debian et ses dérivés) et est une synthèse + traduction en Français de plusieurs topics traitant du sujet découvert ça et là sur Internet. La méthode présentée ici est très simple et relativement rapide, même ceux qui rechignent à taper quelques lignes de commandes pourront faire uniquement du copier/coller dans leur console.
A la fin de ce mini tuto, un simple remplacement par le binaire exécutable obtenu mettra à jour votre version par défaut.
* Note: En partie traduit et adapté de cet article du manuel de Rosegarden ici: https://www.rosegardenmusic.com/wiki/de … t_from_svn*

1) Commencez par télécharger/installer la version de Rosegarden pour votre distribution :

sudo apt-get install rosegarden

Bien sûr, c’est une version obsolète mais c’est un moyen simple et rapide d’avoir en une seule commande toutes les dépendances dont Rosegarden a besoin pour être compilé.

2) Installer les dépendances pour la compilation :

sudo apt-get build-dep rosegarden

3) Télécharger les sources de la dernière version de Rosegarden. Rendez vous sur cette page :

https://rosegardenmusic.com/getting/source/

Puis cliquer sur le numéro de version pour télécharger la dernière release :

4) Décompresser l’archive dans le répertoire de votre choix , exemple : /home/<utilisateur>/Rosegarden .

5) Ouvrez une console depuis l’emplacement des sources – ex : /home/utilisateur/Rosegarden/rosegarden-17.12.1/
Note : pour les utilisateur de Nemo et autres : Clic droit depuis le répertoire→ Ouvrir dans un terminal
Puis créer un dossier de compilation :

mkdir compilation

– Valider
– Fermer la console pour l’instant

6) Pour terminer notre travail de préparation, nous aurons aussi besoin d’un outil qui va nous faire gagner un temps précieux.

sudo apt-get install cmake-qt-gui

Oui c’est une interface graphique pour le compilateur cmake. Un parfait outil de fainéants qui évitera les fautes de frappes, d’options, etc.

La compilation :

1 ) Ouvrir CMake (Menu principal → Programmation)
2) Sélectionner les répertoires des sources (… /rosegarden-17.12.1/ dans notre exemple): Cliquer sur « Browse Source »
3 Sélectionner le réperoire de compilation (… /rosegarden-17.12.1/compilation/ dans notre exemple): Cliquer sur « Browse  Build »
*Note : Laisser toutes les autre options par défaut devrait fonctionner*
4) Cliquer sur « Configure »
5) Une fois fait, cliquer sur « Generate »
6) Fermer CMake, puis ouvrez une console depuis le répertoire de compilation
(ex : /home/<utilisateur>/Rosegarden/rosegarden-17.12.1/compilation/) , et taper simplement :

make

C’est fait !
Rendez vous maintenant dans votre répertoire de compilation et vous y trouverez un binaire exécutable simplement nommé « rosegarden » que vous pourrez ensuite inclure dans /usr/bin ce qui remplacera la version installée par cette nouvelle version.